Galerie

Depuis 2001, je travaille de façon quasiment exclusif  le pastel à l’huile. J’utilise le pastel à l’huile Sennelier, un outil 100% breton!

Plusieurs “séries” ou “thématiques” se sont succédées: “La ménagerie cosmic” avec son bestiare poétique, humoristique, décalé et parfois surréalistes (galerie en cours de réalisation); la série “coin traiteur” avec ses grands classiques de la bonne cuisine (galerie en cours de réalisation), la série des “détournements” qui revisite quelques grands classiques de la peinture (galerie en cours de réalisation); et enfin la dernière série “Zoothèque” visible en partie sur ce site.

galerie image outil-Art contemporain-expo-pastel à l-huile-atelier-gwenaelle-dussillos-auray-rue du chateau-morbihan-bretagne-exposition-france 3L’Outil!

Le pastel à l’huile Sennelier est un produit qui reprend les composants utilisés dans toutes les couleurs Sennelier: des pigments de première qualité, un liant de synthèse très pur et une cire minérale. Les pigments sont broyés avec un liant inerte, non siccatif qui ne s’oxyde pas et donc n’aura pas d’effet sur la tenue du film ni sur les supports. Cette base est ensuite mélangée avec de la cire (pH neutre). L’équilibre de ce mélange donne au pastel à l’huile Sennelier une onctuosité particulière, une texture crémeuse permettant une grande liberté dans l’expression picturale.

Les pastels à l’huile Sennelier ont une concentration de pigment exceptionnelle ce qui leur donne un grand pouvoir colorant, du couvrant, une grande vivacité de tons et une très bonne résistance lumière (sauf pour les teintes métallisées et fluorescentes).

Les propriétés remarquables de ses composants et leurs dosages très étudiés confèrent aux pastels à l’huile Sennelier des caractéristiques uniques qui en font la marque de référence mondialement reconnue.

La naissance de l’outil: “En 1949, le peintre Henri Goetz demande à Henri Sennelier de développer un nouveau matériau pour son ami Pablo Picasso qui recherche une craie de couleur à la cire. De cette collaboration va naître le “Pastel à l’huile Sennelier”. Au fil des décennies, des couleurs métallisées, des nuances irisées, une trentaine de nouvelles couleurs de base viennent enrichir cette gamme. Au delà des nuances classiques on trouve des tons uniques et notamment un dégradé de gris, nécessaire à une palette équilibrée. Cette évolution est le fruit d’une longue collaboration avec des peintres européens et nord-américains qui ont travaillé avec notre société à la mise au point d’une palette de tons tout à fait exceptionnelle.”